Infos pratiques

Haut Comme Trois Pommes
15 route Houdan
78930 VILLETTE

Horaires d'ouvertures
Crèche n°1 :

Lundi - Vendredi 07:30 - 18:30

Crèche n°2 : 

Lundi - Vendredi 08:00 - 19:00

Suivez-nous

PROJET D’ÉTABLISSEMENT

I.LE PROJET SOCIAL

En 2012, notre pays compte environ 4 800 000 enfants de moins de six ans, dont 2 500 000 enfants de moins de trois ans alors que le taux d'activité moyen des femmes de 25 à 49 ans est de 82%.Les structures officielles (crèches) ne sont toujours pas en mesure de répondre aux besoins de garde ou tout du moins en parti.
Le décalage entre l'offre et la demande n'est pas prêt de se résorber compte tenu de l'évolution démographique de ces dernières années: après plusieurs années de baisse consécutive des naissances, on constate une hausse significative de celles-ci et chaque année naissent 70 000 bébés de plus qu'au milieu des années 1990 (source INED).
Le taux de fécondité reste parmi les plus élevés d'Europe: 2,01 enfants par femme en 2014 en France (et 2,00 en métropole). Le mini boom démographique de l'année 2000 semble s'installer durablement. Ce sont les Dom-Tom et le département de la Seine-Saint-Denis qui enregistrent les taux de natalité les plus forts.

1) Le contexte local :

La commune de Villette se trouve aux limites du pays Houdanais (CCPH) .Le pays Houdanais compte environ 28811 habitants répartis sur 37 communes.
Une étude récente a démontré que désormais certains habitants se trouvent fragilisés et certaines demandes de gardes sont faites dans l’urgence, en raison notamment des problèmes d’alternance entre chômage et emploi précaire. Ainsi la demande de garde sur le territoire de la CC Pays Houdanais est très diversifiée et l'extension des congés parentaux, l’aménagement du temps de travail, génèrent des demandes à temps partiel ou alors de nombreux parents demandeurs travaillent sur Paris, et sont tributaires des transports qui allongent sensiblement les durées de garde.
Les structures d'accueils des environs sont très appréciées par les familles qui y ont recours cependant elles sont souvent confrontées à l’augmentation des demandes (liste d’attente importante). Cette évolution correspond aux attentes éducatives des familles (socialisation de l’enfant), à la modification des structures familiales et à l'équilibre vie professionnelle-vie personnelle. Ainsi une micro crèche propose des contrats aux parents (l’accueil régulier, l’accueil ponctuel, l’accueil d’urgence) qui semblent correspondre à une véritable demande.
De plus, la commune de Villette se trouve aux abords du regroupement de communes de Mantes en Yvelines (CAMY) et offre donc une nouvelle alternative aux habitants du secteur en terme de mode de garde.

2) La situation des locaux

Les locaux sont idéalement placés en léger retrait d’un axe majeur entre le pays Houdanais et le regroupement de commune de Mantes en Yvelines (CAMY) .
Plus de 8000 voitures passent par jour sur cette route. En effet les habitants du pays Houdanais empruntent cet axe chaque jour pour se rendre sur leur lieu de travail car l’emploi se trouve principalement sur la CAMY ou alors pour rejoindre l’autoroute A13 qui mène à Paris.
Ce point de convergence permettrait aux habitants des nombreux petits villages isolés de déposer leur enfant en partant travailler et de le reprendre en revenant sans faire aucun détour et ainsi ne pas perdre de temps sur leur trajet hebdomadaire.

II.LE PROJET ÉDUCATIF

Un lieu d'accueil qui permet la prise en compte de chaque enfant dans son individualité.
Le petit nombre d'enfants accueillis (10 enfants de 4 mois à 3 ans) et le fort taux d'encadrement, trois professionnelles en moyenne sur la journée pour 10 enfants permet la prise en compte de chaque enfant en tant qu'individu unique.
L’équipe qui intervient auprès des enfants est ainsi en mesure de bien connaître les enfants ainsi que leurs familles et de prendre en considération leurs différences. Chaque enfant, selon son âge accède aux activités proposées par les professionnelles.

1) Les missions

La mission première d’une micro crèche est d'être un mode de garde pour des enfants de 4 mois à 3 ans environ, où l’on préserve le bien-être des enfants en respectant leurs besoins, leurs rythmes de vie et en promouvant l’éveil et l’autonomie par diverses activités.
Des missions vis à vis des enfants :
Dans la micro-crèche nous recherchons le développement moteur et affectif de chaque enfant dans un cadre où il se sente bien et où il est respecté. Il s'agit de l'accompagner afin qu'il trouve sa place en tant qu'individu unique au sein de la collectivité et de l'aider à évoluer en dehors du cadre familial.
La micro crèche est un lieu où l'enfant pratique des activités variées lui permettant de faire de nombreuses découvertes et de s'ouvrir sur le monde qui l'entoure. Il ne s'agit pas d'une garde «passive».
Des missions vis à vis des professionnels :

La micro-crèche est pour les salariés un lieu d'épanouissement professionnel. Elle permet à chacun d'évoluer et d’enrichir ses connaissances par l’expérience professionnelle. La diversité des professionnels ainsi que la promiscuité qui lie les membres du personnel les invite, à une écoute mutuelle, à travailler en équipe, à coordonner et partager leurs savoirs faire.

2) Besoins, principes et valeurs dans la pratique auprès des enfants:

Les besoins de l'enfant
L'enfant a de nombreux besoins, leur satisfaction permet de lui assurer un développement harmonieux. En premier lieu, les enfants sont animés par leurs besoins vitaux : boire, manger, dormir.
En second lieu ils s’épanouissent autour des besoins liés au développement moteur et psychologique : acquisition de repères (temps, espace, limites), sécurité affective et matérielle, autonomie (doit se sentir libre de choisir), apprentissage de la relation à l'autre, apprentissage du respect de soi, d’autrui.

L’accueil des enfants handicapés ou atteint de maladies chroniques
L’accueil d’un enfant porteur d’un handicap, d’une affection chronique ou de tout problème de santé nécessitant une attention particulière ne pourra se faire qu’avec l’accord du gestionnaire et du référent technique, dans la limite des moyens humains et matériels de la micro-crèche. Dans ce cas un projet d’accueil individualisé (PAI) sera mis en place avec la collaboration du médecin de l’enfant et du médecin référent de la structure. Ce protocole fera l’objet d’une évaluation régulière pour valider les bénéfices et l’intérêt du maintien de l’accueil de l’enfant.

Principes et valeurs :
La pratique éducative des micro crèches respecte des principes et des valeurs :
✓ Le respect des rythmes des enfants.

✓ L’individualité. Prendre en compte chaque individu au sein du groupe.

✓ La verbalisation. Chercher à tout moment à mettre des mots sur ce que l'enfant vit et à encourager l'enfant à exprimer ce qu'il ressent.

✓ L'accompagnement de l'enfant dans la recherche de son autonomie. Dans la mesure du possible, l'enfant est encouragé et accompagné pour lui permettre de "faire" par lui-même.

✓ La valorisation et l'encouragement de chacun : pas de compétition entre eux ni de dévalorisation d'un enfant.

✓ La mise en place d’activités proposées et non obligatoire. Un enfant a le droit de ne rien faire ou de jouer seul. En dehors du temps d’activité ou de jeu libre, l'apprentissage de la vie quotidienne est l'une des principales activités de l'enfant à cet âge (changes, repas, arrivée et départs de la crèche...)

✓ Les apprentissages nouveaux (exemple : acquisition de la propreté, alimentation : passage aux morceaux) se font d'abord à la maison. Il est cependant possible que l'enfant soit amené à demander telle ou telle évolution en voyant les autres enfants (mise sur le pot, par exemple), ceci sera alors discuté avec la famille.

✓ Connaître l’enfant en l’observant en collaboration avec les parents.
Cas particuliers de l'apprentissage de la propreté :
L'acquisition de la propreté est liée à la maîtrise de la marche et à celle des sphincters, elle se met en place quand l'enfant est prêt et le décide. Cette étape concerne les enfants généralement à partir de deux ans, deux ans et demi.

Comme pour toutes les acquisitions, l'enfant va suivre son propre rythme. C'est lui qui décide d'être propre. On ne forcera jamais un enfant à aller sur le pot ou sur les toilettes : ceci se fera à sa demande ou suite à une proposition de l'adulte au moment du change. Il n'y a pas d'heure fixe pour les changes, ni pour les toilettes. Le fait d’être en groupe suffira à inciter l'enfant quand il se sentira prêt à expérimenter cet apprentissage.
Pour un enfant devenu propre, un échange privilégié (comme lors du change) est maintenu.

Le change des bébés est un moment de communication et d’échange individualisé privilégié, de bien-être, de plaisir partagé qui lui permet de découvrir son corps et entrer en communication direct avec l’adulte.

Le respect du corps de l'enfant est important : il est toujours prévenu des soins qui lui sont faits (change, prise de température ...), et en accord avec lui.

De la même façon, un enfant qui ne veut pas être massé ou embrassé n'est jamais forcé, sa pudeur est respectée.

Le cadre éducatif sera présenté à l’enfant s’il n’est pas respecté, la remarque en sera faite à l’enfant avec les explications nécessaires à sa compréhension.

3) Les moyens mis en oeuvre

3.1 L’accueil des nouvelles famille

L’admission d'une nouvelle famille est un enjeu essentiel pour la crèche. Il est en effet important pour le bon fonctionnement du projet que celle-ci adhère à l'esprit de la micro-crèche qu’elle intègre. C’est un moment privilégié où le professionnel joue un rôle important et doit instaurer une relation de confiance avec les parents et leur enfant. Il est là pour la famille dans la séparation. Pour cela il doit de connaître le contexte familial de l’enfant et pouvoir s’adapter à ses besoins spécifiques.

3.2 Les professionnels

Les professionnels assument l'essentiel de leur temps auprès des enfants. C'est la Référente Technique qui est garante de l'intérêt général des enfants, du respect du projet pédagogique et du bon fonctionnement quotidien de la crèche. Elle s'assure que les besoins des enfants sont satisfaits et que les principes et valeurs énoncés plus haut sont respectés.


L'organisation de l'équipe

L'équipe est composée de trois intervenantes qualifiées (références guide pratique accueil de la petite enfance Article R.2324-47 du code de la santé public) en CDI, à temps complet et d’une Référente Technique titulaire du diplôme d’état d’Educatrice de Jeunes Enfants en CDI, à temps partiel (50%), d’un gérant titulaire du diplôme de moniteur éducateur.

En cas d’absence d’une intervenante, les remplacements se feront par les professionnelles (en heures supplémentaires), la Référente technique,
le gérant ou par une intérimaire qualifiée jusqu’à remplacement de celle-ci. Chaque salarié a un rôle défini au sein de sa micro crèche.

La Référente Technique assure l'encadrement et l'animation de l’équipe. Elle a aussi la responsabilité de la mise en œuvre du projet d’établissement.

Chaque salarié aura une micro crèche de rattachement mais pourra être amené à travailler dans la micro crèche voisine en cas de nécessité.

Les professionnelles sont particulièrement chargées des questions d’hygiène, de santé, de diététique et de sécurité ainsi que de la mise en place d'activités intérieures/ extérieures à la crèche.

Tous les membres de l'équipe assument à tour de rôle l’entretien de leur structure.

Dans la micro crèche, il est important d'assurer une cohésion de l'équipe autour des enfants. Pour cela, la circulation d'information et la réflexion commune de l'équipe sont essentielles. La Référente Technique anime donc chaque semaine des réunions d'équipe. Elle assure également le suivi des professionnelles. Le travail d'équipe nécessite respect, confiance, et soutien entre ses membres.

3.3 Les relations parents professionnels

Nous cherchons à mettre en place une relation de confiance mutuelle autour des enfants qui nécessite dialogue et écoute. Cette relation parents/professionnelles est considérée comme essentielle pour que l’enfant puisse se sentir en sécurité dans la micro-crèche. Elle reste strictement professionnelle et évite toute familiarité.

Un membre de l'équipe fait un bilan aux parents de la journée (rythme de l'enfant, repas, activités principales). La référence technique reste disponible si il est nécessaire de converser autour de points importants.
Une fiche de liaison sera remplie avec les parents tous les matin afin que chaque professionnel qui gravite autour de l’enfant soit averti du rythme de l’enfant ou des changements de situation pouvant avoir une influence sur le comportement de l’enfant.

Les parents sont informés de l’organisation de la structure et des valeurs éducatives qui s’y rattachent, par le règlement de fonctionnement qui leur est remis au moment de l’inscription de leur enfant et par le projet d’établissement qui peut être consulté sur place. Il sert de référence à l’ensemble de l’équipe éducative pour harmoniser les pratiques professionnelles et donner un sens à nos actes du quotidien. Le règlement de fonctionnement évolue chaque année.

Une réunion des parents est organisée tous les ans en octobre, afin de présenter la structure et son fonctionnement, l’équipe et les projets pour l’année à venir.
Les parents seront invités à différentes festivités telles que Noël, fête de fin d’année.
Ils peuvent également demander un entretien avec le gérant et/ou la Référente technique de la structure sur rendez-vous.

3.4 Evaluation et communication

L’équipe doit faire une évaluation régulière tant sur l’évolution de chaque enfant que sur le fonctionnement du projet d’établissement de la micro-crèche pour réajuster le programme.

Un suivi individualisé de chaque enfant est inscrit sur le classeur de liaison on y note les évènements importants pour l’enfant lors de sa présence dans la structure et y figurent ses caractéristiques médicales, renseignements divers permettant également aux parents de communiquer avec l’équipe, renforçant ainsi l’échange oral qui reste à privilégier.

Les informations jugées importantes relatives à chaque enfant et celle de la structure, doivent être écrites sur le « journal de bord » de la micro crèche. Lors de la relève du personnel, ce journal permet un suivi de chaque enfant, comme celui de la vie de la structure.

Afin de développer la communication et renforcer le lien entre les parents et les professionnels, nous mettrons en place :
- un album photo
- un cahier de vie de l’enfant
- des panneaux photos pour partager les temps forts avec les parents
- un panneau d’information détaillé pour les parents dans le hall d’accueil

4) L’organisation du temps

En temps normal, la micro-crèche est ouverte entre 7 h 30 et 18 h 30. Les enfants doivent arriver au plus tard à 9 h 30.
Il est demandé de respecter l'heure d'arrivée et de départ prévue pour une meilleure prise en charge de l'enfant. En cas de retard, il est impératif de téléphoner et en cas de récidive, une éviction temporaire de l’enfant pourra s’ensuivre.
Dans le cas où personne ne viendrait chercher l'enfant au moment de la fermeture de la structure et après avoir épuisé toutes les possibilités pour joindre la famille ou toute autre personne habilitée à venir chercher l'enfant, le personnel fera appel à la gendarmerie.

4.1 L’adaptation

L'adaptation est un moment essentiel pour permettre :
✓ Aux enfants de faire connaissance avec la micro-crèche (organisation du temps et des lieux), avec les professionnelles et les autres enfants. Elle permet également d’établir des repères rassurants pour les enfants et leurs parents.

✓ A l'équipe de faire la connaissance des enfants et de la famille, d'obtenir des informations sur les rituels de l'enfant : habitude d'endormissement, heures des repas...et de faciliter son intégration à la crèche

✓ Aux parents de faire connaissance avec la crèche et les professionnels mais aussi avec les autres enfants et leurs parents, ce qui est la base pour une relation de confiance.

Ce moment permet aux parents d'avoir des informations sur le fonctionnement quotidien de la crèche et sur les professionnelles qui s'occuperont de leur enfant. L'adaptation est faite par l'un des professionnels qui est alors désigné pour cela.
Le temps alloué à l’adaptation de l’enfant à la micro-crèche aura comme conséquence la bonne intégration de celui-ci au sein de la structure. Pour que cette période se passe au mieux, une rigueur est de mise : heure d'arrivée et de départ par exemple. La période d’adaptation pourra tenir compte de la profession et des horaires des parents.

Déroulement de l'adaptation :
La mise en place des horaires et jours d’adaptation se fait en fonction des jours d’accueil prévus sur le contrat. Les horaires sont fixés entre la famille et la Référente Technique qui prendra en compte les disponibilités des parents et le planning de la professionnelle référente de l’enfant.
En effet, cette période d’adaptation doit permettre à chacun de trouver ses repères. La personne de référence sera disponible pour cet enfant en particulier, durant toute l’adaptation qui peut varier entre 3 et 5 jours (voir plus si nécessaire). La transition doit pouvoir se faire en douceur.
Il est d’ailleurs important pendant cette période de ne pas oublier les objets favoris de l'enfant, qui le rassureront pendant l'absence du parent et lui rappelleront la maison (doudou : peluche, couche en tissu, pyjama, tétine ou autre objet).

Premier jour :
La Référente Technique accueille la famille et l’enfant, commence par une visite de la crèche et explique le fonctionnement global de la crèche avant de passer le relai à la professionnelle référente. Il s’agit d’une prise de contact entre elle, les parents et l’enfant. Pendant cette heure, le professionnel est détaché du groupe et complètement disponible pour cet accueil. Les premières informations sont prises sur l’enfant, son caractère, ses jeux favoris, ses habitudes ...

Deuxième jour et jours suivants :
Les parents sont présents une demi-heure et l’enfant reste seul une heure
Les jours suivants, l’enfant reste seul mais sur des temps assez courts durant lesquels il participera à des temps forts (d’abord activité puis un repas puis un gouter puis petite journée avec sieste) pour finir par rester une journée entière en fin d’adaptation.
Nous restons à l’écoute de l’enfant et de sa famille afin d’adapter, d’ajuster au mieux cette période de transition entre la maison et la crèche.

4.2 L’organisation de la journée

Différents moments se succèdent et rythment la journée des enfants, en particulier des plus grands (accueil, activités, déjeuné, sieste, goûté, jeux libres, accueil du soir). Ce rythme, toujours le même, permet aux enfants d'avoir des repères et de se sentir en sécurité.

Accueil du matin :
L'accueil du matin se fait entre 7h30 et 9h30. C’est un temps de transition entre la maison et la micro-crèche et un temps privilégié pour les transmissions. Ce temps d'accueil peut conditionner le reste de la journée de l'enfant. Il est demandé aux familles d'emmener l'enfant avant 9h30 et de prévenir le plus tôt possible si l'enfant ne vient pas.
Lors de ce temps d'accueil, il est important d’aller à l'essentiel des informations tout en prenant le temps d'une transition en douceur. Une professionnelle est attentive et disponible pour prendre le relai et permettre cette séparation.
La référente Technique reste disponible pour les parents tous les vendredis pour tous questionnements et discussions concernant leurs enfants.

Activités du matin (de 10h00 à 10h30) :
Afin de répondre au mieux aux besoins des enfants, un planning d’activités est élaboré par l’équipe et validé par la Référente technique. Ce planning est réfléchi en fonction des âges des enfants, de leurs besoins et de la fréquence de leur présence à la crèche. Le planning sert de guide à l’équipe de professionnels, il peut être modifié en fonction des présences et des humeurs des enfants.
Lorsque l'enfant a simplement envie de jouer (jeux libre), un adulte se détache du reste du groupe pour jouer avec lui, en le laissant le plus souvent possible mener le jeu. Par ailleurs, les professionnels sont amenés à faire preuve de créativité afin d’adapter les activités en fonction du développement des enfants, des événements à thèmes....
Des activités sont proposées aux enfants, elles ne sont pas obligatoires. La micro- crèche est aussi la découverte de nouvelles activités. Pour ceux qui font de nouvelles découvertes lors de ces différents moments, ils sont encadrés par l'adulte et prennent le temps d'observer avant de faire. Ils font leurs propres expériences à leur rythme. L’enfant doit éprouver envie et plaisir. Les professionnels sont à l’écoute de cela.
L'adulte ne fait pas à la place des enfants. Il ne juge pas la réalisation mais au contraire le soutien, l’encourage, l’aide, et le conseille. Il est disponible et attentif.
Le jeu est essentiel au bon développement et à l’épanouissement de l’enfant ainsi qu’à la construction de son individualité.
Ces activités ou jeux dirigés nécessitent la présence d’une professionnelle, qui leur apprend les règles à respecter (respecter les consignes du jeu, attendre son tour).
Les activités motrices favorisent le développement physique et participent à l’évolution des fonctions relationnelles et fonctionnelles.
De nombreuses activités sont proposées aux enfants (peinture, pâte à sel, coloriage, cuisine, collage, graine etc....) et pour les plus petits (comptines, jeux de doigts, éveil sensori-moteur).

Les jeux libres :
L’espace proposé aux enfants doit leur permettre de se diriger vers ce dont ils ont besoin (fonction de leur âge et de leur développement propre) et d’entretenir leur imagination et leur créativité.
L’ensemble de l’équipe gère cet espace et l’ajuste si nécessaire.

Rencontres / Animations :

Au cours de l’année des sorties extérieures sont organisées (Médiathèque, Parc de jeux ...) avec l’autorisation des parents.
Une rencontre parents / professionnelles à la rentrée est obligatoire. Il s’agit d’une réunion d’information (présentation des professionnelles, du règlement du projet pédagogique et des projets de l’année).
Des rencontres parents / enfants / professionnelles pour fêter Noël, la fin de l’année...

Repas de midi :

Le repas commence généralement à 11h30. C’est un temps qui permet de reconstituer le groupe d'enfants éclaté lors de la matinée. Les adultes encadrent les enfants, échangent verbalement avec eux, nomment les aliments, parlent du déroulement de la journée. C’est aussi le moment de l’apprentissage des règles liées au temps du repas. Il leur est demandé de goûter à l'ensemble de ce qui est proposé, mais on ne les force pas à manger ni à finir leurs plats. Les apprentissages au niveau de l'alimentation (passage aux morceaux...) sont faits en accord avec les parents qui commencent d'abord à la maison. Un enfant qui commence à vouloir manger seul se voit présenter deux cuillères à son repas, afin que l'adulte puisse l'aider.

Pour les bébés, un adulte référent donnera le biberon dans les bras à la demande de chacun( afin de favoriser la relation individuelle). Ils continueront de prendre leur repas dans les bras jusqu’au moment où ils manifesteront leur envie de manger seul. Ils pourront alors passer sur les petites tables. Les plus grands, déjà plus autonomes, mangent sur une table afin de constituer un groupe. Les enfants mangent avec des bavoirs afin de protéger leurs vêtements. La fin du repas se fait au rythme de chacun, avant d'aller à la sieste.

La sieste :
Pour les temps de sieste du matin, un adulte surveille le dortoir visuellement toutes les 7 minutes quelque soit l’âge de l’enfant et doit émarger afin de valider celle-ci.
Les plus grands et les moyens font généralement la sieste en début d'après midi. Le temps de sieste commence vers 12h30-13h00. Les changes des enfants constituent un moment de transition entre le repas et la sieste, les enfants peuvent s’endormir en écoutant des berceuses. Les enfants dorment dans un dortoir commun (avec pour les bébés des lits à barreaux et pour les plus grands des matelas). Un membre de l'équipe reste avec les enfants durant tout le temps de sieste de l’après midi.
Les rituels d'endormissement sont respectés et les doudous sont là pour aider les enfants.

Pour les bébés et ceux qui ont dormi le matin, ce moment n'est pas nécessairement celui de la sieste, ils restent alors avec l'équipe dans la salle de jeux. Des animations adaptées au moment leur sont proposées: câlins, tendresses, jeux de doigts, chants... c'est l'occasion d'échanges plus personnalisés.
Les enfants se réveillent les uns après les autres et viennent rejoindre l'équipe dans la salle de vie, on prend alors le temps du réveil, moment particulier pour chacun... l’enfant dort selon ses besoins propres.

Le goûter :
Vers 15h30, un goûter est proposé aux enfants. Les règles du repas sont toujours à respecter.
Le goûter est l'occasion de nombreuses fêtes : Halloween, Noël, Pâques...les anniversaires des enfants. Un goûter amélioré est donc proposé à ces moments avec un gâteau et des jus de fruits. Une fête et une séquence maquillage seront souvent prévues après le festin.

Fin de journée et accueil du soir :
Les parents peuvent venir chercher leurs enfants à partir de 16h00. Il faut alors gérer à la fois le départ de certains et la transmission avec les parents, les activités des autres et la fatigue des enfants. Ce temps de fin de journée est un temps de jeux libres. L’équipe sera amené à proposer des activités calmes (puzzle, dessins...) et séparer le groupe si le besoin s'en fait sentir.

5) Santé, hygiène, alimentation

5.1 Santé

Des règles précises sont établies en ce qui concerne les maladies nécessitant une éviction temporaire des enfants de la crèche (voir règlement de fonctionnement).
Lors de l’accueil de l’enfant, il sera demandé aux parents de fournir toute information utile à sa sécurité et à sa santé en fournissant à la crèche une fiche concernant allergies, régime alimentaire, faite par le médecin de l’enfant. Ces informations seront portées sur le « classeur de liaison et de suivi », comme consignes permanentes. En cas d’allergies, une concertation avec la micro-crèche, le médecin traitant et les parents pourra être organisée. Les parents doivent pouvoir laisser leur enfant en toute sécurité.

5.2 Hygiène

L’hygiène est essentielle dans la micro crèche pour prévenir les maladies des enfants, et la propreté des crèches doit être irréprochable. L’entretien quotidien (avant et après les repas/espace change...) est assuré par le personnel sur place dans la journée, et un grand ménage le soir (après le départ des enfants) est effectué par membre du personnel. Par ailleurs, le port de sur-chaussures, est obligatoire pour rentrer dans la crèche.
Les enfants doivent avoir une paire de chaussons pour la micro-crèche.
Le personnel de la structure assure la remise en état du matériel pédagogique, de puériculture et de la vaisselle après usage.

5.3 Alimentation

✓ Le repas du midi est livré par une société de restauration collective et est composé d’un plat et un dessert adaptés aux besoins des enfants.
✓ Le goûter est composé d’un laitage, de gâteaux et d’une boisson (eau ou lait) Les courses sont effectuées, par le gérant. La liste des achats prend en compte, les goûters puis les boissons et l’eau pour les biberons.
Si un bébé a besoin de manger pendant que le groupe d’enfants joue, une personne se détache pour lui donner son repas dans le calme.
Un enfant qui passe aux morceaux, doit débuter sa diversification alimentaire à la maison puis progressivement à la crèche. Si un enfant dort pendant le repas des autres enfants, son repas lui sera proposé à son réveil.

CONCLUSION

La mise en œuvre pratique de ce projet d’établissement est confiée à la « Référente Technique » qui est garante de l’épanouissement et de la sécurité des enfants, du respect du projet pédagogique et du bon fonctionnement quotidien des micro crèches. Celle-ci doit également prendre en compte la formation continue du personnel, source d’enrichissement individuel mais également tremplin d’amélioration de la qualité des activités, de la prise en charge des enfants, de la communication avec les parents.
Ce projet décrit est ce que nous cherchons à mettre en œuvre au sein de la micro crèche Haut comme trois pommes. Il est évident que la pratique auprès des enfants doit évoluer, être complétée et améliorée afin de répondre au mieux aux besoins de l’enfant et de sa famille.